BIOGRAPHIE

Le parcours professionnel de Pascale Gautron-Davy est étroitement lié au domaine artistique. Les nombreuses années d'immersion dans l'univers du livre d'art auront cultivé inlassablement sa passion pour l'histoire de l'art et des artistes.

Il y a une dizaine d'années, son intérêt de toujours pour le travail des volumes l'incite à s'initier à la sculpture. Déterminée, Pascale consacre les premières années de sa formation à l'apprentissage des différentes techniques de modelage et de moulage; l'étude de l'anatomie à travers les canons de la beauté classique et les poses académiques. S'en est suivie la création de séries de statues classiques déjà marquées d'une empreinte personnelle. Puis son identité propre s'est affirmée. Depuis 2008, l'artiste sculpteur expose dans bon nombre de salons et de galeries où de nombreux prix lui ont été décernés.

Elle réside à Angers et y a ouvert son propre atelier.

Sociétaire des " Artistes pour l'Espoir "


DÉMARCHE ARTISTIQUE

«En somme, la beauté est partout. Ce n'est point elle qui manque à nos yeux, mais nos yeux qui manquent à l'apercevoir». Ces mots d' Auguste Rodin sont une introduction assez juste à l'esprit artistique de Pascale qui a trouvé dans le travail de la terre, son moyen d'expression et d'exploration rendant possible la spontanéité par laquelle émerge sa créativité, établissant un contact par les émotions plus que par la seule recherche esthétique.

Par le modelage de la terre, matériau matriciel en mouvement sous le désir des mains, elle donne libre cours à son imagination. Guidée par les émotions qui lui viennent inexorablement, elle laisse s'ouvrir un champ de communication au plus profond d'elle-même. L'enthousiasme est alors primordial dans sa démarche créatrice : «la terre est un terrain d'aventure que j'explore avec infiniment de plaisir». Pascale crée pour raconter, partager sa vision sensible, poétique et positive du monde dont les beautés l'inspirent. Alors le verbe se fait terre et ses sculptures surgissent. «Elles arrivent de mon imaginaire et s'imposent doucement à moi. Je travaille de façon intuitive», explique-t-elle.

Ses sculptures en terre cuite, plâtre et bronze, aux lignes gracieuses et sensibles, aux patines douces et sobres évoquent un univers authentique qui signe bel et bien une identité artistique et un style que beaucoup lui attribuent désormais.

Ces êtres sculptés sont les messagers de sa réalité intérieure. Ils respirent la sérénité et nous parlent de tendresse, de féminité, de présence maternelle bienveillante et d'innocence enfantine. Des séries dotées d'un souffle de vie, des duos incarnant la relation à l'Autre sont autant de traversées dans le temps ou dans des paysages du monde - on remarque son attirance particulière pour les peuples d'Asie - où l'humain apparaît dans ce qu'il est de plus beau, de plus chaleureux...

Ainsi, son tempérament contemplatif, ses affinités, l'amènent à créer des personnages au travers de thématiques prédominantes :

L'enfance, porteuse de la vie triomphante, est une thématique jusque là centrale. Les sculptures affichent des expressions attendrissantes, rêveuses ou espiègles, tout en rondeur et sentiment ;

Les femmes du monde, femmes de l'être, arborent des attitudes pleine de force et de retenue. Il en émane d'elles une humanité subtile et touchante ;

Le Cirque, son univers poétique et théâtral, ont fait naître des personnages stylisés inspirés d'Arlequin.

Touchants sont ces personnages sculptés qui suscitent l'attachement. Voici là l'ultime satisfaction de l'artiste, quand son oeuvre engendre chez le spectateur autant d'émotion qu'elle a su elle-même distiller au cœur de ses modelages.

©Julie Bardoux d'Eaubonne www.lalibellulebleue.com